STS-123 (03/2008) – Robot Dextre vers l’ISS – (Palette)

INFORMATIONS

La mission STS-123 est la vingt-cinquième mission de la navette spatiale à destination de la Station Spatiale Internationale (ISS). Lors de l’arrimage, doit être livré à la Station orbitale le premier élément du module d’expérimentation japonais (JEM) ainsi que le robot extérieur de manipulation (Dextre). Il est prévu aussi de relever à bord de l’ISS, le spationaute français Léopold Eyharts. L’astronaute Garrett Reisman pour ce faire a pris place à bord d’Endeavour. La navette et son équipage décollent à la date fixée le 11 mars depuis le complexe spatial Kennedy en Floride.

L’arrimage d’Endeavour et de l’avant poste orbital s’effectue sans problème le 13 mars à 03:49 UTC. La dernière écoutille séparant les deux engins spatiaux est ouverte deux heures plus tard permettant les salutations d’usage. Les opérations communes peuvent commencer. Pas moins de cinq sorties spatiales sont prévues pour cette mission.

Le programme d’assemblage comporte deux objectifs principaux.
D’une part, les astronautes doivent arrimer à la Station spatiale le premier élément du laboratoire japonais KIBO. Cette section pressurisée appelée ELM-PS (Experiment Logistics Module-Pressurized Section) doit servir essentiellement au stockage de matériel. Elle mesure 4,2 mètres de long pour 4,4 mètres de diamètre et pèse 8387 kg. Les astronautes doivent la fixer temporairement au Node 2. Elle sera arrimée définitivement à une autre partie du laboratoire KIBO, le module pressurisé PM (Pressurized Module), qui prendra le chemin de l’ISS lors de la prochaine mission.
D’autre part, le robot Dextre aussi appelé SPDM (Spécial Purpose Dexterous Manipulator), doit rejoindre la plateforme mobile extérieure de la Station. Dextre, après les bras Canadarm et Canadarm2 et la plateforme où il va prendre place, est une nouvelle contribution du Canada à la construction de la Station orbitale. Sa fonction est d’exécuter toute une série de tâches à l’extérieur de l’ISS afin de réduire le nombre de sorties spatiales dangereuses à des fins d’entretien et donnera ainsi plus de temps à consacrer aux activités scientifiques qui constituent l »objectif premier de l’ISS.

La première EVA commence à 01:18 UTC le 14 mars. Les astronautes Richard Linnehan et Garrett Reisman commencent par assembler les différents éléments de Dextre et en particulier le système OTCM (Orbital Replacement Unit/Tool Changeout Mechanism) qui sont un peu les mains du robot. Ce dernier a été positionné provisoirement sur la poutre P1 par le bras télémanipulateur. Les coéquipiers préparent aussi à l’intérieur de la soute de la navette, le module logistique japonais qui doit être amarré dans la foulée au Node 2, par l’astronaute japonais Takao Doi aux commandes du bras RMS. La sortie spatiale se termine au bout de 7 heures et 1 minute.

La deuxième sortie spatiale est exécutée le 15 mars par Richard Linnehan et Michael Foreman. Durant les 7 heures et 8 minutes d’EVA, les astronautes se consacrent exclusivement à la poursuite du montage de Dextre. Le torse du robot est relevé de 60 degrés pour permettre le raccordement des deux bras et des épaules. A 06:56 UTC, le 16 mars, les marcheurs de l’espace regagnent le sas de décompression Quest.

Le lendemain, à 22:51 UTC, Richard Linnehan et Robert Behnken entament la troisième sortie spatiale. Les travaux d’assemblage de Dextre continuent, lui est adjoint la plateforme d’outils ORU, des caméras vidéo CLPA (Camera, Light, PTU Assemblies) et des couvertures de protection thermique. L’EVA est consacrée aussi à l’installation sur le laboratoire Columbus de l’expérience d’exposition au vide spatial MISSE-6. Toutefois, malgré les efforts de Behnken, l’installation du système de support accueillant l’expérience ne peut être finalisée. L’opération est reportée sur l »emploi du temps de la cinquième sortie spatiale. L’EVA a duré 6 heures et 53 minutes.

La quatrième marche spatiale se déroule le 20 mars. Une bonne partie de cette EVA permet le remplacement d’un module de puissance défectueux sur la section SO (S-zéro). L’opération assure de nouveau le fonctionnement de deux roues gyroscopiques permettant de tenir la Station spatiale à une altitude fixe par rapport à la surface de la Terre. De plus, les astronautes Robert Behnken et Michael Foreman profitent de cette EVA pour tester un kit de réparation des tuiles thermiques de la navette, pour intervenir sur le mécanisme d’arrimage bâbord du module Harmony et pour enlever une protection thermique sur l’une des mains de Dextre. A 04:28 le lendemain, les astronautes terminent leur EVA après 6 heures et 24 minutes.

La dernière sortie spatiale est effectuée le 22 mars par Robert Behnken et Michael Foreman. La perche d »inspection OBSS est déplacée de la soute d’Endeavour vers un emplacement provisoire sur l’ISS afin de ne pas gêner les opérations d’installation du second module du laboratoire KIBO qui auront lieu lors de la prochaine mission. Les expériences MISSE-6 sont enfin fixées au module Columbus en même temps que Michael Foreman s »en va au panneau S6 pour prendre des photos haute résolution du joint SARJ qui avait posé des problèmes lors de la mission STS-120 l’année dernière. Pour finir, des couvertures de protection sont installées sur les pivots de support du module KIBO nouvellement arrimé. Après 6 heures et 2 minutes, la sortie spatiale prend fin à 02:36 UTC le 23 mars.

Après ce programme d’assemblage, les équipages sont sur le point de se quitter. Le français Léopold Eyharts cède sa place à bord de l’ISS à l’astronaute américain Garrett Reisman. Ce dernier débute un séjour orbital de deux mois et demi. La traditionnelle cérémonie d’adieu se déroule avec émotion, mettant fin à douze jours d »opérations communes.

La navette spatiale Endeavour se détache de la Station Spatiale Internationale le 25 mars à 00:25 UTC et commence lentement ses opérations de désorbitation. Le top rentrée dans l’atmosphère est donné le lendemain à 23:33:14 UTC. Une heure après, l’orbiteur et ses sept membres d’équipage atterrissent de nuit sur la piste du Kennedy Space Center en Floride.

 

DONNÉES

  • Navette spatiale: Endeavour
  • Date de lancement: 11 Mars 2008
  • Heure: 06:28:14 UTC
  • Site: Pas de tir 39A, Kennedy Space Center, FLORIDE
  • Date d’atterrissage: 27 Mars 2008
  • Heure: 00:40:41 UTC
  • Site: Piste 15, Kennedy Space Center, FLORIDE
  • Durée de la mission: 16 jours, 14 heures, 12 minutes, 27 secondes
  • Orbites: 250
  • Insertion orbitale: 226 kilomètres
  • Rendez-vous: 343 kilomètres
  • Inclinaison orbitale: 51,6 degrés
  • Distance parcourue: 10 585 900 kilomètres
  • Charge utile: Kibo ELM-PS Experiment Logistics Module Pressurized Section (Module logistique laboratoire japonais Kibo – 8887 kg)
  • Dextre Robotics System (Robot manipulateur canadien – 3485 kg)
  • MISSE-6 Materials on the International Space Station Experiment-6 (Expériences scientifiques soumisent au vide – 347 kg)

 

ÉQUIPAGE

  • Composante aller: 7 hommes
  • Composante retour: 7 hommes
  • Commandant: Dominic L. Pudwill Gorie – Etats Unis
  • Pilote: Gregory H. Johnson – Etats Unis
  • Spécialiste de mission: Robert Behnken – Etats Unis
  • Spécialiste de mission: Michael Foreman – Etats Unis
  • Spécialiste de mission: Takao Doi – Japon
  • Spécialiste de mission: Richard M. Linnehan – Etats Unis
  • ISS Expédition 16 (aller): Garrett Reisman – Etats Unis
  • ISS Expédition 16 (retour): Léopold Eyharts – France