STS-34 (10/1989) – Sonde Galileo

INFORMATIONS

STS-34 a pour but principal le déploiement de la sonde Galileo.
Cette dernière doit atteindre Jupiter après un voyage de six ans. A cet effet, et pour profiter de l’alignement des planètes Vénus-Terre-Jupiter, le lancement d’Atlantis était initialement prévu le 12 octobre. En raison de dysfonctionnements sur le contrôleur d’un des moteurs de la navette et de conditions météorologiques défavorables sur les pistes d’atterrissage d’urgence du Kennedy Space Center, de Ben Guerir au Maroc et de Saragosse en Espagne, le lancement aura finalement lieu le 18 octobre.

A bord cinq membres d’équipage dont deux astronautes féminines Shannon Lucid déjà présente sur la mission STS-51G et Ellen S. Baker qui effectue là son premier vol à bord de la navette spatiale.

Quelques six heures après le décollage, Baker et Lucid déploient avec succès la sonde interplanétaire Galiléo. Son étage de propulsion IUS propulse celle-ci vers Vénus afin d’enregistrer des informations scientifiques et de profiter surtout de la force gravitationnelle de la planète pour rebondir vers la Terre et enfin vers sa destination finale Jupiter.

Galiléo est composée d’un système de propulsion, d’une partie satellite destinée à recueillir des données lors des passages réalisés à proximité des planètes et astéroïdes et d’une partie sonde, programmée pour rentrer dans l’atmosphère de Jupiter afin d’en étudier la composition.
L’ensemble pèse 2200 kg et mesure plus de cinq mètres de haut.

Après huit ans de bons et loyaux services et surtout, une fois l’enregistrement de données et de photographies suffisamment nombreuses pour occuper les scientifiques pendant les années à venir, Galiléo est volontairement précipitée sur la surface de Jupiter à 48,26 kilomètres secondes le 21 Septembre 2003, à 18:57 UTC.

Outre, le déploiement de Galiléo, l’équipage a réalisé, grâce à l’expérience SSBUV, Shuttle Solar Backscatter Ultraviolet, des mesures sur le niveau des radiations ultraviolettes émises par le soleil et renvoyées par la surface de la Terre.
Cinq autres expériences ont été menées sur le pont intermédiaire d’Atlantis. Initiées entre autre par la société 3M ou un collectif d’élèves, des mesures scientifiques dans le domaine des sciences des matériaux, de la médecine, de la biologie et de la physique ont été menées avec succès. Une nouvelle fois, la mission a été filmée en images grands formats grâce à une caméra IMAX de 70 mm.

A noter que le 21 octobre, deux jours avant le retour sur Terre, Oscar Arias Sanchez, président du Costa Rica a conversé par téléphone avec l’astronaute Franklin R. Chang-Diaz natif du Costa Rica et a salué l’équipage.

La mission est écourtée de deux orbites afin d’éviter des vents violents attendus sur le site d’atterrissage. La navette spatiale Atlantis se pose sans encombre le 23 octobre sur la piste d’Edwards en Californie.

 

DONNÉES

  • Navette spatiale: Atlantis
  • Date de lancement: 18 Octobre 1989
  • Heure: 16:53:40 UTC
  • Site: Pas de tir 39B, Kennedy Space Center, FLORIDE
  • Date d’atterrissage: 23 Octobre 1989
  • Heure: 16:33:00 UTC
  • Site: Piste 23, Base d’Edwards, CALIFORNIE
  • Durée de la mission: 4 jours, 23 heures, 39 minutes, 20 secondes
  • Orbites: 79
  • Altitude orbitale: 343 kilomètres
  • Inclinaison orbitale: 34.3 degrés
  • Distance parcourue: 3 200 000 kilomètres

 

ÉQUIPAGE

  • Composante: 2 femmes et 3 hommes
  • Commandant: Donald E. Williams – Etats Unis
  • Pilote: Michael J. McCulley – Etats Unis
  • Spécialiste de mission: Franklin R. Chang-Diaz – Etats Unis
  • Spécialiste de mission: Shannon Lucid W. – Etats Unis
  • Spécialiste de mission: Ellen S. Baker – Etats Unis