STS-114 (07/2005) – Vol LF-1 – Logistique

INFORMATIONS

Le lancement de la navette spatiale Discovery était initialement prévu le 13 juillet mais en raison d’anomalies sur des capteurs de carburant dans le réservoir externe, l’orbiteur et ses sept membres d’équipage s’envolent en définitif le 26 juillet pour une mission logistique vers la Station Spatiale Internationale (ISS).

STS-114 a été la première mission de retour en vol depuis la perte tragique de Columbia le 1 février 2003. Deux ans et demi ont été consacrés à la recherche et la mise en oeuvre des améliorations de sécurité pour la flotte des navettes et leurs réservoirs externes. Elles comprenaient un examen approfondi des panneaux de carbone renforcés qui sont utilisés sur les bords d’attaque des ailes, ainsi que la modification du revêtement isolant sur les réservoirs externes.
Lors du lancement, une batterie de caméras et capteurs installés aussi bien au sol que sur la navette elle-même, ont aidé les gestionnaires de la mission à déterminer la santé du système de protection thermique après le décollage. Cette surveillance a permis de mettre en valeur le détachement d’un morceau de mousse juste après la séparation des boosters à poudre. Le débris fut très bien aperçu par une des caméras embarquées mais heureusement, l’observation a montré qu’il n’avait pas frappé l’orbiteur et qu’il était passé à bonne distance de celui-ci.

La navette spatiale Discovery a réalisé son arrimage à la Station Spatiale Internationale le 28 juillet à 11:18 UTC. Juste avant la connexion, la navette a réalisé une manoeuvre de looping permettant ainsi à Sergeï Krikalev et à John Phillips à bord de l’ISS, de réaliser grâce à des objectifs photographiques à longues focales, une série d’images du bouclier thermique de Discovery afin de les transmettre aux ingénieurs au sol.

Les premières opérations ont commencé par le transfert de la perche d’observation OBSS (Orbiter Boom Sensor System) au bras RMS de la navette. Ce dispositif a servi lors du premier jour de vol à inspecter le bouclier thermique de l’orbiteur, en particulier le bord d’attaque des ailes, le nez et le compartiment de l’équipage, afin d’y détecter d’éventuels dommages. A suivi ensuite l’arrimage à la Station orbitale du module logistique multi-usages Raffaello par le pilote James Kelly et la spécialiste de mission Wendy Laurence, afin d’y transférer le matériel et les fournitures nécessaires à la vie à bord de l’ISS. Plus tard dans la mission, Raffaello sera replacé dans la soute de Discovery rempli du rebut de la Station.

Trois sorties extravéhiculaires ont été effectuées lors de la mission. Toutes trois réalisées par les astronautes Soichi Nogushi et Stephen Robinson. La première a lieu le 30 juillet à 14:39 UTC. Durant cette EVA, un kit de réparation à base de silicone, de microbilles de silice et de céramique a été testé afin de préparer une éventuelle intervention sur le bouclier thermique de la navette. Les astronautes ont aussi installé les attaches de la plateforme extérieure de stockage ESP-2 (External Stowage Plateform-2) sur le sas Quest, ainsi qu’exécuté le remplacement d’une antenne GPS sur le côté tribord de la poutre SO. Différentes connexions électriques ont été effectuées suivi de la préparation de l’EVA du premier août et de l’inspection de petits dommages sur le revêtement thermique du cockpit de Discovery. La sortie spatiale aura duré 6 heures et 50 minutes.

La deuxième EVA a débuté à 08:42 UTC le 1er août. A été remplacé lors de cette sortie, la roue gyroscopique CMG-1 qui a cessé de fonctionner le 8 juin 2002. Noguchi et Robinson ont d’abord démonté la pièce qu’ils ont placé temporairement à l’arrière de la soute de l’orbiteur le temps de déloger le nouveau gyroscope de la baie de Discovery et de l’installer en remplacement de l’ancien. Ce dernier fut définitivement fixé dans la soute pour son retour sur Terre. Les marcheurs de l’espace ont regagné le sas de décompression à 15:56 UTC.

Deux jours plus tard, la troisième et dernière sortie spatiale a eu pour programme l’installation définitive de la plateforme ESP-2 sur le sas Quest. L’astronaute Stephen Robinson, perché au sommet du bras articulé de la Station orbitale, est intervenu afin d’enlever des joints de tuiles thermiques qui s’étaient délogés lors du décollage et qu’il a été jugé nécessaire, par les gestionnaires au sol, d’enlever plutôt que de conserver. L’EVA a pris fin à 14:49 UTC et a duré 6 heures et 1 minutes.

Après avoir replacé l’orbiteur en configuration de désarrimage et réinstallé le module logistique Raffaello, chargé de 2270 kg de matériel de toutes sortes qui s’était accumulés à bord de l’avant poste orbital, dans la soute de Discovery, une cérémonie d’adieu entre les deux équipages s’est tenue le 6 août.
A 05:14 UTC, la dernière écoutille est refermée et deux heures et dix minutes plus tard, la navette spatiale Discovery a réalisé sont « undocking » avec la Station Spatiale Internationale.

En raison des conditions climatiques défavorables sur le Kennedy Space Center en Floride, pas moins de quatre opportunités d’atterrissage ont été annulées. En définitif, la navette spatiale Discovery a réalisé son retour sur Terre le 9 août, sur la piste 22 de la base militaire d’Edwards en Californie.

La mission STS-114 a été un reprise réussie du « Space Shuttle program » américain après l’accident tragique de Columbia le 1er février 2003.

 

DONNÉES

  • Navette spatiale: Discovery
  • Date de lancement: 26 Juillet 2005
  • Heure: 14:39 UTC
  • Site: Pas de tir 39B, Kennedy Space Center, FLORIDE
  • Date d’atterrissage: 9 Août 2005
  • Heure: 12:11:22 UTC
  • Site: Piste 22, Base de l’USAF d’Edwards, CALIFORNIE
  • Durée de la mission: 13 jours, 21 heures, 32 minutes, 48 secondes
  • Orbites: 219
  • Insertion orbitale: 226 kilomètres
  • Rendez-vous: 352 kilomètres
  • Inclinaison orbitale: 51,6 degrés
  • Distance parcourue: 9 334 000 kilomètres
  • Charge utile: MPLM Raffaello Multi-Purpose Logistics Module Raffaello (Module logistique multi-usages – 8240 kg (aller) 8960 kg (retour) )
  • ESP-2 External Stowage Platform-2 (Plate-forme extérieure de stockage – kg)
  • CMG-1 Control Moment Gyroscope (Gyroscope à l’ISS – kg)
  • OBSS Orbiter Boom Sensor System (Perche d’observation du bouclier thermique – kg)

 

ÉQUIPAGE

  • Composante: 2 femmes et 5 hommes
  • Commandant: Eileen M. Collins – Etats Unis
  • Pilote: James M. Kelly – Etats Unis
  • Spécialiste de mission: Charles Camarda – Etats Unis
  • Spécialiste de mission: Wendy B. Lawrence – Etats Unis
  • Spécialiste de mission: Soichi Noguchi – Japon
  • Spécialiste de mission: Stephen K. Robinson – Etats Unis
  • Spécialiste de mission: Thomas Andrew S.W. – Etats Unis