STS-118 (08/2007) – Vol 13A-1 – Structure S5

INFORMATIONS

A 22:36 UTC le 8 août, la navette spatiale Endeavour s’élance pour la 22ème mission d’assemblage de la Station Spatiale Internationale (ISS). A bord ont pris place sept membres d’équipage chargés d’amener à l’ISS le nouveau segment de poutre S5, la plateforme extérieure de stockage ESP (External Stowage Platform) et un nouveau gyroscope appelé CMG (Control Moment Gyroscope).

Comme à son habitude, la navette réalise juste avant son arrimage avec la Station orbitale, une manoeuvre de « looping » afin que les membres de l’ISS réalisent une série de photographies permettant de détecter d’éventuels dommages sur la protection thermique de l’orbiteur. L’examen révèle une zone d’impact localisée derrière la trappe du train d’atterrissage droit. Les ingénieurs au sol vont se pencher sur le problème dans les jours qui suivent. Le « rendez-vous » entre les deux vaisseaux spatiaux se produit le 10 août à 18:02 UTC, ouvrant sur neuf jours d’opérations communes.

Outre les nouvelles fonctionnalités de la navette spatiale Endeavour (nouveau cockpit, système de surveillance en vol automatisé, localisation GPS à l’appui des manoeuvres d’atterrissage), la navette va utiliser pour cet amarrage le dispositif SSPTS (Station-to-Shuttle Power Transfer System) pour la première fois. Cette technologie doit permettre à Endeavour de s’approvisionner en électricité directement depuis l’ISS, augmentant de ce fait de deux à trois jours le temps d’arrimage.

Dès le premier jour d’accostage, les astronautes Tracy Caldwell et Richard Mastracchio depuis le pont arrière de la navette, pilotent le bras télémanipulateur RMS (Remote Manipulator System) afin de déloger la poutre S5 de la soute d’Endeavour. Aussitôt après, le pilote Charles Hobaugh la prend en charge via le bras Canadarm2 de l’ISS. Le segment S5 demeurera stationné dans cette position jusqu’à la première sortie extravéhiculaire (EVA) qui doit être réalisée demain.

Le spécialiste de mission Richard Mastracchio et l’astronaute canadien de l’ESA (Agence Spatiale Européenne) Dave Williams débutent la première EVA de la mission le 11 août à 16:28 UTC. Le travail consiste à fixer solidement au segment déjà existant S4, le nouveau segment de poutrelle tribord S5. Ce dernier est une sorte de petit connecteur s’intercalant entre deux segments de plus grande taille. L’existence de ce type de pièce intermédiaire est rendue nécessaire par la limitation imposée aux éléments d’assemblage de l’ISS, par la grandeur de la soute de la navette.

La sortie spatiale permet aussi de replier un radiateur thermique de panneaux solaires afin de le positionner temporairement sur le segment Z1 en vue de sa prochaine installation sur la poutre P5. La sortie a duré 6 heures et 17 minutes.

Simultanément, à bord de la Station, des opérations sont conduites. Les cosmonautes russes Fiodor Yurchikine et Oleg Kotov entament le remplacement d’un ordinateur tombé en panne lors du précédent arrimage de la navette. Un examen détaillé par le bras Canadarm2 de la protection thermique de la navette, et plus particulièrement des dommages constatés près d’une des trappes de train d’atterrissage, est en cours de réalisation. Les ingénieurs de la Nasa annoncent une prolongation de vol de trois jours, rendue possible grâce au système SSPTS. Du même coup, une quatrième EVA est ajoutée au programme des astronautes d’Endeavour.

Le 13 août, la même équipe que l’EVA-1 commence la deuxième sortie spatiale. Le gyroscope n°3 (CMG) tombé en panne en 2006 est détaché de la structure Z1 par Dave Williams. Placé temporairement sur un emplacement d’attente, la pièce défectueuse sera rapatriée sur Terre lors de la mission STS-122. Les opérations suivantes consistent à fixer sur Z1 le nouveau gyroscope CMG d’un poids de 272 kg. En raison de l’inertie des éléments transportés et les effets induits sur l’ISS, l’ensemble de ces opérations sont conduites très lentement. Après 6 heures et 28 minutes, les astronautes achèvent leur EVA à 22:00 UTC.

La troisième sortie extravéhiculaire commence à 14:37 UTC le 15 août. La veille, le pilote Charles Hobaugh et la spécialiste de mission Barbara Morgan aux commandes de Canadarm2, ont fixé la plateforme de rangement ESP-3 à l’extérieur de l’avant poste orbital.

L’EVA est réalisée par Richard Mastracchio et par l’astronaute américain Clayton Anderson, membre de l’équipage de l’ISS. Durant les 5 heures et 28 minutes de marche spatiale, les coéquipiers transfèrent une antenne en bande S sur la poutre P1 et deux chariots CETA (Crew and Equipment Translation Aid) du côté bâbord du Transporteur mobile (MT) au côté tribord. Toutefois, la présence d’un trou sur l’un des gants de Robert Mastracchio écourte l’EVA. Le démontage de deux expériences scientifiques fixées à l’extérieur de l’ISS est remis à plus tard.

La dernière sortie spatiale, permet la fixation à l’extérieur de la Station, d’un dispositif devant accueillir prochainement la perche d’inspection OBSS qui trouvait place jusqu’à présent à l’intérieur de la soute de la navette, voit la récupération des expériences MISSE (Materials International Space Station Experiment) qui n’avait pu avoir lieu lors de la précédente EVA, opère l’installation d’un système de caméras sans fil nommé EWIS (External Wireless Instrumentation System) chargé d’enregistrer les charges et les vibrations dans la Station orbitale et assure le transfert d’outils de la poutre P6 au module Destiny. Les astronautes Dave Williams et Clayton Anderson regagnent le sas de décompression Quest à 19:19 UTC le 18 août après 5 heures et 2 minutes de marche spatiale.

L’EVA a été écourtée par la Nasa afin de devancer l’atterrissage de la navette en raison de la menace sur la Floride de l’ouragan Dean. De plus, il est annoncé que les dommages constatés sur la protection thermique de l’orbiteur ne représentent pas de danger pour le retour sur Terre.

Les deux équipages se font leurs adieux le 18 août. Le désarrimage de la navette spatiale Endeavour et de la Station Spatiale Internationale est effectif à 11:56 UTC le lendemain.

L’orbiteur et son équipage sont de retour sur Terre comme prévu le 21 août. Le train d’atterrissage principal touche la piste 15 du Kennedy Space Center en Floride à 16:32:16 UTC. La protection thermique s’est comportée comme prévu.

 

DONNÉES

  • Navette spatiale: Endeavour
  • Date de lancement: 8 Août 2006
  • Heure: 22:36:42 UTC
  • Site: Pas de tir 39A, Kennedy Space Center, FLORIDE
  • Date d’atterrissage: 21 Août 2006
  • Heure: 16:32 UTC
  • Site: Piste 15, Kennedy Space Center, FLORIDE
  • Durée de la mission: 12 jours, 17 heures, 56 minutes, 38 secondes
  • Orbites: 202
  • Insertion orbitale: 226 kilomètres
  • Rendez-vous: 341 kilomètres
  • Inclinaison orbitale: 51,6 degrés
  • Distance parcourue: 8 530 000 kilomètres
  • Charge utile: ITS-S5 Integrated Truss Segment Starboard 5 (Segment intermédiaire – 1819 kg)
  • ESP-3 External Stowage Platform-3 (Plateforme de stockage extérieure – 3400 kg)
  • Spacehab (Module préssurisé suplémentaire (Soute) – 5480 kg)
  • CMG-3R Control Moment Gyroscope-3R (Gyroscope – 272 kg)
  • SSPTS Station to Shuttle Power Transfer System (Système de transfert d’énergie – ISS au Shuttle – kg)

 

ÉQUIPAGE

  • Composante: 2 femmes et 5 hommes
  • Commandant: Scott J. Kelly – Etats Unis
  • Pilote: Charles O. Hobaugh – Etats Unis
  • Spécialiste de mission: Tracy Caldwell – Etats Unis
  • Spécialiste de mission: Richard A. Mastracchio – Etats Unis
  • Spécialiste de mission: Dafydd Rhys Williams – Canada
  • Spécialiste de mission: Barbara Morgan – Etats Unis
  • Spécialiste de mission: Benjamin Drew – Etats Unis