STS-35 (12/1990) – ASTRO-1 – (Double palette)

INFORMATIONS

La navette spatiale Columbia s’élance le 2 décembre 1990 après plusieurs mois de reports.
En effet, la date initialement retenue était le 16 mai. Assez rapidement les ingénieurs détectent des anomalies dans le système de refroidissement au fréon de la navette et plus tard, des fuites d’hydrogène sur le réservoir externe de l’orbiteur.
Columbia est contrainte de rejoindre plusieurs fois de suite le bâtiment d’assemblage (VAB).
Une fois la navette installée, on l’espère définitivement, sur le pad 39A, d’autres problèmes sont constatés notamment sur le circuit d’hydrogène liquide et sur la charge utile. De plus, les équipes du Kennedy Space Center sont contraintes de déplacer Columbia du pad de tir 39A au pad de tir 39B, afin de permettre le lancement de la mission STS-38.
Après un ultime report de 21 minutes le 2 décembre, afin de s’assurer de conditions nuageuses favorables à moyenne altitude, la mission STS-35 est enfin lancée à 06:49 UTC.

A bord de Columbia sept astronautes. Depuis l’accident tragique de Challenger en 1986, les missions de la navette spatiale n’avaient plus connu d’équipages à sept membres.
On peut noter la présence de l’astronaute et commandant Vance D. Brand qui à ce moment là, avec ses 59 ans, est le plus âgé des astronautes ayant participé à une mission STS.

Les objectifs de la mission doivent permettre l’observation du ciel profond grâce à quatre télescopes installés sur la palette ASTRO-1;
Un Hopkins Ultraviolet Telescope (HUT), un Wisconson Ultraviolet Photo-Polarimeter Experiment (WUPPE), un Ultraviolet Imaging Telescope (UIT) et un Broad Band X-Ray Telescope (BBXRT).
L’ensemble de ses observations doivent être menées par l’équipage. A cet effet, on procède à une organisation du travail en quart. Cependant, des anomalies sur deux unités d’affichage de l’instrument (BBXRT) contraignent les ingénieurs du Marshal Space Flight Center à reprendre le contrôle de l’instrument à rayon X depuis le sol.

D’autres expériences étaient aussi planifiées notamment la poursuite de l’expérience militaire AMOS utilisant la navette spatiale comme moyen d’étalonnage pour des capteurs de poursuites optiques installés au sol, à Hawaii ou le programme SAREX-2 opérant des liaisons radioamateur avec la Terre.

En raison du mauvais temps attendu au dessus de la base d’Edwards en Californie, la mission s’achève avec une journée d’avance, le 10 décembre.

 

DONNÉES

  • Navette spatiale: Columbia
  • Date de lancement: 2 Décembre 1990
  • Heure: 06:49:01 UTC
  • Site: Pas de tir 39B, Kennedy Space Center, FLORIDE
  • Date d’atterrissage: 11 Décembre 1990
  • Heure: 05:54:08 UTC
  • Site: Piste 22, Base de l’USAF d’Edwards, CALIFORNIE
  • Durée de la mission: 8 jours,23 heures,5 minutes,8 secondes
  • Orbites: 144
  • Altitude orbitale: 352 kilomètres
  • Inclinaison orbitale: 28,45 degrés
  • Distance parcourue: 6 000 658 kilomètres
  • Charge utile: 12 095 kg

 

ÉQUIPAGE

  • Composante: 7 hommes
  • Commandant: Vance D. Brand – Etats Unis
  • Pilote: Guy S. Gardner – Etats Unis
  • Spécialiste de mission: Jeffrey A. Hoffman – Etats Unis
  • Spécialiste de mission: John M. Lounge – Etats Unis
  • Spécialiste de mission: Robert Parker A. – Etats Unis
  • Spécialiste de charge utile: Durrance T. Samuel – Etats Unis
  • Spécialiste de charge utile: Ronald A. Parise – Etats Unis