STS-67 (03/1995) – ASTRO-2 – (Double palette)

INFORMATIONS

Le lancement de la navette spatiale Endeavour s’effectue sans problème le 2 mars après une interruption du compte à rebours d’une minute seulement en raison d’un problème détecté sur les échangeurs de chaleur localisés sur les systèmes hydrauliques ainsi que sur le circuit d’oxygène liquide de l’orbiteur. C’est le onzième décollage de nuit depuis le début du programme des navettes.

Lors de la mission, le système d’observations astronomiques ASTRO-2 a été mis en ouvre. Monté dans la soute d’Endeavour sur une palette Spacelab, ASTRO-2 est la combinaison de trois appareils d’observations observant dans l’ultraviolet; le télescopes HUT (Hopkins Ultraviolet Telescope) effectuant la spectroscopie dans la partie ultraviolette extrême du spectre électromagnétique permettant ainsi, aux scientifiques d’apprendre quels sont les processus physiques qui se produisent dans le secteur des objets célestes ciblés; le télescope UIT (Ultraviolet Imaging Telescope) opérant des prises de vues à grand champ d’image et le télescope WUPPE (Wisconsin Ultraviolet Photo-Polarimeter Experiment) mesurant l’intensité de la lumière ultraviolette et son degré de polarisation. Les observations simultanées de ces trois télescopes peuvent ainsi se compléter mutuellement car elles offrent des perspectives différentes sur les mêmes objets célestes.
Deux spécialistes de charge utile, les astronautes Ronald A. Parise et Samuel T. Durrance, déjà présents aux mêmes fonctions lors de l’exploitation ASTRO-1 durant la mission STS-35 en Décembre 1990, ont été attachés lors du vol au bon fonctionnement d’ASTRO-2.

D’autres charges utiles secondaires ont été embarquées. Ils s’agissaient entre autre de CMIX-03 (Commercial MDA ITA Experiments-03) qui a permis de réaliser des expériences biomédicales, pharmaceutiques, en biotechnologiques, en biologies cellulaires et sur la croissance des cristaux de protéines, et l’expérience en sciences des matériaux MACE (Middeck Active Control Experiment) qui a permis une meilleure compréhension des effets de la microgravité sur l’interaction entre la dynamique des mouvements et les charges. Les informations délivrées par MACE doivent être utilisées pour la conception de systèmes de contrôle pour compenser le mouvement des futurs engins spatiaux.

A noter que STS-67 est devenue la première mission de la navette connectée à Internet. Les utilisateurs de plus de 200 000 ordinateurs, provenant de 59 pays, se sont connectés à la mission ASTRO-2 sur la page d’accueil du site du Marshal Space Flight Center. Ainsi, 2,4 millions de commentaires et questions ont été enregistrés lors de la mission. L’équipage lors du vol, a répondu comme il pouvait à une partie de ces messages.

Après deux jours de conditions météorologiques défavorables sur le Kennedy Space Center en Floride, il est décidé de faire atterrir Endeavour sur la piste 22 de la base militaire d’Edwards en Californie. La mission a duré 16 jours, 15 heures, 8 minutes et 48 secondes. Une des plus longues jamais réalisée dans le programme des navettes spatiales.

 

DONNÉES

  • Navette spatiale: Endeavour
  • Date de lancement: 2 Mars 1995
  • Heure: 06:38:34 UTC
  • Site: Pas de tir 39A, Kennedy Space Center, FLORIDE
  • Date d’atterrissage: 18 Mars 1995
  • Heure: 21:47:01 UTC
  • Site: Piste 22, Base de l’USAF d’Edwards, CALIFORNIE
  • Durée de la mission: 16 jours, 15 heures, 8 minutes, 48 secondes
  • Orbites: 262
  • Altitude orbitale: 346 kilomètres
  • Inclinaison orbitale: 28,45 degrés
  • Distance parcourue: 11 104 474 kilomètres
  • Charge utile: ASTRO-2 (Palette d’observations astronomiques)
  • GAS Get Away Special (Expériences diverses soumises à la microgravité)
  • CMIX-03 Commercial MDA ITA Experiment-03 (Expériences biomédicales et pharmaceutiques)
  • PCG Protein Crystal Growth (Croissance cristaux protéines)
  • MACE Middeck Active Control Experiment (Dynamique des forces en microgravité)
  • SAREX Shuttle Amateur Radio Experiment (Liaisons radioamateurs)
  • Total de la charge utile : 13 116 kg

 

ÉQUIPAGE

  • Composante: 2 femmes et 5 hommes
  • Commandant: Stephen S. Oswald – Etats Unis
  • Pilote: William G. Gregory – Etats Unis
  • Spécialiste de mission: Tamara E. Jernigan – Etats Unis
  • Spécialiste de mission: John M. Grunsfeld – Etats Unis
  • Spécialiste de mission: Wendy B. Lawrence – Etats Unis
  • Spécialiste de charge utile: Ronald A. Parise – Etats Unis
  • Spécialiste de charge utile: Durrance T. Samuel – Etats Unis