STS-31 (04/1990) – Déploiement

INFORMATIONS

C’est la première fois qu’un lancement initialement prévu à une date est avancé à une date antérieure. En effet, la mission STS-31 devait s’élancer le 18 avril mais à l’issue de la revue d’aptitude au vol, la date fut fixée au 12, puis pour finir au 10 avril.
En définitif, après deux reports consécutifs causés d’une part à un problème sur une valve à l’intérieur d’une unité de puissance auxiliaire (APU) générant la puissance du système hydraulique de la navette et d’autre part à une défaillance sur un équipement de soutien au sol, la navette spatiale Discovery décolle le 24 avril 1990.

A son bord, cinq membres d’équipage chargés de déployer le télescope spatial Hubble.
Fruit d’une collaboration entre la Nasa et l ‘Agence Spatiale Européenne (ESA), Hubble est un télescope de type Ritchey-Chrétien avec un miroir hyperbolique primaire et un miroir hyperbolique secondaire. Cette configuration en raison des contraintes attachées à sa fabrication est réservée à la conception de télescopes à très hautes performances.
Outre l’observation optique classique, Hubble opère dans l’ultraviolet et l’infrarouge.

A l’occasion de cette mission, Discovery a atteint l’altitude orbitale record de 600 km afin de positionner Hubble sur une orbite dépourvue de tout résidu de haute atmosphère pouvant diminuer ses performances.
Les 11 tonnes du télescope sont déployées avec succès. Cependant, quelques semaines plus tard les résultats attendus sont décevants. Le miroir principal se révèle être défectueux. Outre les futures missions normalement prévues pour l’entretien du télescope spatial, la mission STS-61 se chargera d’intervenir pour remédier à ce problème optique. A partir de 1993, le télescope spatial Hubble observe et photographie l’univers à 100% de ses capacités.

Différentes expériences scientifiques furent menées par ailleurs dans les domaines de la technologie biomédicale, de la recherche avancée des matériaux, de la contamination des particules et de la mesure des rayonnements ionisants.

Deux caméras à grand format d’image furent embarquées, une fixée dans la soute extérieure de Discovery, l’autre à la disposition de l’équipage à l’intérieur de la cabine, et permirent de filmer le déroulement de la mission. Ces images, et celles d’autres missions de la navette spatiale sont visibles dans le film « Destiny in Space » sortie en 1994 et commenté par Léonard Nimoy, Mr Spock de Star Strek.

La mission prend fin le 29 avril sur la piste 22 de la base d’Edwards en Californie avec un atterrissage de Discovery équipée de ses tous nouveaux freins carbone.

 

DONNÉES

  • Navette spatiale: Discovery
  • Date de lancement: 24 Avril 1990
  • Heure: 12:33:51 UTC
  • Site: Pas de tir 39B, Kennedy Space Center, FLORIDE
  • Date d’atterrissage: 29 Avril 1989
  • Heure: 13:49:57 UTC
  • Site: Piste 22, Base d’Edwards, CALIFORNIE
  • Durée de la mission: 5 jours, 1 heures, 16 minutes, 6 secondes
  • Orbites: 80
  • Altitude orbitale: 611 kilomètres
  • Inclinaison orbitale: 28,45 degrés
  • Distance parcourue: 3 328 466 kilomètres

 

ÉQUIPAGE

  • Composante: 1 femme et 4 hommes
  • Commandant: Loren J. Shriver – Etats Unis
  • Pilote: Charles F. Bolden – Etats Unis
  • Spécialiste de mission: Steven A. Hawley – Etats Unis
  • Spécialiste de mission: Bruce McCandless – Etats Unis
  • Spécialiste de mission: Kathryn D. Sullivan – Etats Unis