STS-29 (03/1989) – TDRS-4 (USA)

INFORMATIONS

La navette spatiale Discovery a décollé du pad de tir 39B à 14:57 UTC, le 13 mars.
Le lancement était initialement prévu le 18 février mais il a du être reporté principalement en raison du remplacement des turbopompes d’oxygène liquide alimentant les trois moteurs SSME de la navette et aussi au regard des conditions météorologiques défavorables (brouillard et vents d’altitude).

A bord cinq américains, chargés principalement du déploiement du satellite de relais de donnés TDRS-D, destiné à l’exécution des communications de données lors des missions spatiales de la Nasa. Différentes expériences scientifiques sont aussi au programme de la mission.

Moins de six heures après le décollage, TDRS-D, qui deviendra TDRS-4 une fois dans l’espace, sort de la soute de Discovery et se propulse tout seul vers son orbite opérationnelle grâce à son moteur IUS (Inertial Upper Stage) .
Il s’agit du troisième et dernier de sa série.
TDRS-C a été déployé avec succès lors de la mission STS-26 en septembre 1988 et se trouve en orbite géosynchrone à 174 degrés de longitude ouest, au Sud de Hawaii. TDRS-D sera situé à 41 degrés de longitude ouest, à l’Est du Brésil. TDRS-A, a été déployé quant à lui lors de la mission STS-6 en avril 1983. Il sera déplacé vers une orbite de parking et utilisé que si une défaillance se produit avec l’un des deux autres satellites.
TDRS-B a été perdu dans l’accident de Challenger en janvier 1986.

Huit charges utiles secondaires étaient embarquées avec en autre:

SHARE, Space Station Heat Pipe Advanced Radiator Element, destiné à tester un système potentiel de refroidissement par la circulation d’amoniac refroidi par l’environnement spatial. Ce procédé est actuellement utilisé pour assurer l’air conditionnée a bord de la Station Spatiale Internationale.

Chromex, permettant de déterminer si les racines d’une plante en conditions de microgravité se développent de façon similaire à un environnement terrestre. Les précédentes observations ont indiqué une diminution substantielle de la division des cellules dans les pointes racinaires primaires et certaines anomalies chromosomiques.

PCGE, Protein Crystal Growth Experiment, constitué de 60 expériences différentes mettant en lumière la croissance cristalline des protéines en microgravité. Le résultat de ces opérations intéresse au plus au point les firmes pharmaceutiques, l’industrie des biotechnologies et les entreprises agrochimiques.

D’autres taches furent exécutées comme des expériences pour le compte d’étudiants sur le développement des embryons de poulets en microgravité ou la poursuite de la réalisation de « The Dream Live », film réalisé lors des missions de la navette par l’intermédiaire d’une caméra à grand format d’image IMAX.

A noter que durant cette mission, Discovery a servi de cible dans le cadre du programme AMOS, Air Force Maui Optical Site.
AMOS est développé par US Air Force et permet par l’intermédiaire de capteurs électro-optiques implantés sur le mont Maui à Hawaii, de recueillir des images et des données au cours du survol de Discovery.

L’ensemble de la mission orbitale a été un succès et n’a connu aucun souci mis à part les réservoirs d’hydrogène cryogénique, qui alimentent les piles à combustible produisant l’électricité, qui ont pausé quelques problèmes. Problèmes résolus le troisième jour de vol.

Discovery atterrit avec un jour d’avance sur la piste 22 de la base militaire d’Edwards en Californie, afin d’éviter l’accumulation prévue de vents excessifs sur le site d’atterrissage.

 

DONNÉES

  • Navette spatiale: Discovery
  • Date de lancement: 13 Mars 1989
  • Heure: 14:57:00 UTC
  • Site: Pas de tir 39B, Kennedy Space Center, FLORIDE
  • Date d’atterrissage: 18 Mars 1989
  • Heure: 14:35:51 UTC
  • Site: Piste 22, Base d’Edwards, CALIFORNIE
  • Durée de la mission: 4 jours, 23 heures, 38 minutes, 52 secondes
  • Orbites: 80
  • Altitude orbitale: 340 kilomètres
  • Inclinaison orbitale: 28,5 degrés
  • Distance parcourue: 3 200 000 kilomètres

 

ÉQUIPAGE

  • Composante: 5 hommes
  • Commandant: Michael L. Coats – Etats Unis
  • Pilote: John E. Blaha – Etats Unis
  • Spécialiste de mission: James P. Bagian – Etats Unis
  • Spécialiste de mission: James F. Buchli – Etats Unis
  • Spécialiste de mission: Robert C. Springer – Etats Unis