STS-61-A (10/1985) – Spacelab D1 – (Module LM2)

INFORMATIONS

Cette mission est dédiée pour la quatrième fois au laboratoire spatial européen SPACELAB.

Cette fois-ci SPACELAB D-1 est une mission entièrement financée par l’Allemagne de l’Ouest pour un coût de 70 millions de dollards.
Le laboratoire a été géré par the Federal German Aerospace Research Establishment (DFVLR) pour le compte de German Federal Ministry of Research and Technology (BMFT).
Transporté de RFA au Kennedy Space Center en Floride en vue de son intégration dans la soute de la navette spatiale Challenger, SPACELAB D-1 renferme 75 expériences numérotées dans les domaines de la recherche en microgravité (science des matériaux, physique des fluides, biologie, médécine) et dans le domaine des communications et de la navigation.

L’ensemble des expériences embarquées à bord de SPACELAB D-1 étaient contrôlées au sol par le Centre Spatial Oberpfaffenhofen, près de Munich en Allemagne de l’Ouest alors que le vol de Challenger lui était surveillé comme d’habitude depuis le Johnson Space Center à Houston au Texas.

Durant les sept jours de mission, les huit membres d’équipage, deux allemands de l’Ouest, un néerlandais et cinq américains, représentant le plus important équipage à bord d’un véhicule spatial pour toute la période du lancement à l’atterrissage, divisés en deux équipes, menèrent 24 heures sur 24 l’ensemble du programme prévu malgré quelques soucis d’ordre technique à bord. En effet, l’équipage en plus de sa mission scientifique, a du entre autre remplacer une pompe à carburant et gérer quelques déclenchements d’alarmes intempestifs.

Outre les expériences scientifiques prévues au programme de la mission STS-61A, le déploiement du satellite de relais de données militaires GLOMR, dont la mise en orbite avait échouée lors de la mission STS-51B en Avril, fut effectué depuis sa plateforme de lancement avec succès.

Dans l’ensemble la mission STS-61A fut à ce jour la plus complète dans le domaine des expériences sur le traitement des matériaux dans l’espace et des différentes activités scientifiques menées en microgravité. L’apport en connaissance pour l’humanité fut très important et les données récoltées nécessitèrent des années d’analyse.

La navette spatiale Challenger se pose le 6 novembre sur la base militaire d’Edwards en Californie. Sa mission est un succès, malheureusement le dernier.
Challenger et son équipage, disparaîtront tragiquement lors de la prochaine mission de l’orbiteur.

 

DONNÉES

  • Navette spatiale : Challenger
  • Date de lancement: 30 Octobre 1985
  • Heure: 17:00:00 UTC
  • Site: Pas de tir 39A, Kennedy Space Center, FLORIDE
  • Date d’atterrissage: 6 Novembre 1985
  • Heure: 17:44:51 UTC
  • Site: Piste 17, Base de l’USAF d’Edwards, CALIFORNIE
  • Durée de la mission: 7 jours, 0 heures, 44 minutes, 51 secondes
  • Orbites: 112
  • Altitude orbitale: 380 kilomètres
  • Inclinaison orbitale: 57 degrés
  • Distance parcourue: 4 682 148 kilomètres

 

ÉQUIPAGE

  • Composante: 1 femme et 7 hommes
  • Commandant: Henri W. Hartsfield – Etats Unis
  • Pilote: Steven R. Nagel – Etats Unis
  • Spécialiste de mission: Bonnie J. Dunbar – Etats Unis
  • Spécialiste de mission: Guion S. Bluford, Jr – Etats Unis
  • Spécialiste de mission: James Buchli – Etats Unis
  • Spécialiste de charge utile: Reinhard Furrer – RFA
  • Spécialiste de charge utile: Ernst Messerschimd – RFA
  • Spécialiste de charge utile: Wubbo Ockels – Pays-Bas