STS-78 (06/1996) – LMS – (Module LM2)

INFORMATIONS

La mission STS-78 a été la 21ème mission Spacelab toutes configurations confondues, depuis le début du programme américain des navettes spatiales. Cette fois-ci, le laboratoire spatial européen est entièrement dédié aux sciences de la vie et aux effets de la microgravité. La mission s’appelle LMS (Life and Microgravity Spacelab).
La navette spatiale Columbia décolle parfaitement et sans report le 20 juin depuis le Kennedy Space Center en Floride.

Durant les 16 jours et 21 heures de la mission, les sept membres d’équipage ont étudié les effets sur le corps humain d’un séjour prolongé dans l’espace. Les résultats de ces mesures ont permis de préparer les futures expéditions consacrées à la Station Spatiale Internationale.
Après le lancement, Columbia est montée à une altitude de 278 km avec une inclinaison orbitale de 39 degrés au dessus de l’équateur, afin de permettre à l’équipage de maintenir le rythme de sommeil qu’il avait adopté sur Terre juste avant le décollage.

Une fois en orbite, les sept astronautes, cinq américains, un français et un canadien, sont entrés dans le module Spacelab pour commencer leurs expériences scientifiques. L’ensemble de ces études intéressaient les chercheurs et les ingénieurs de dix pays, les Etats-Unis, la Suisse, la Suède, l’Autriche, l’Allemagne, la Belgique, les Pays-Bas, le Canada, l’Italie et la France. Quarante et une expériences ont étudié les effets de la microgravité sur le corps humain, le développement des plantes et des espèces vivantes animales, le traitement des cristaux de protéines et d’alliages métalliques et le comportement des fluides en microgravité.
Lors du vol, pour la première fois une étude sur le sommeil en apesanteur a été menée.
Le Marshall Space Flight Center a été responsable de la gestion de la mission en ce qui concerne les enquêtes en microgravité, les enquêtes sur les sciences de la vie ont été dirigées depuis le Johnson Space Center à Houston, au Texas. Quatre autres agences spatiales appuyaient la Nasa pour ce programme: l’Agence Spatiale Canadienne (CSA), l’Agence Spatiale Italienne (ASI), le Centre National d’Etudes Spatiales français (CNES) et l’Agence Spatiale Européenne (ESA). Chaque agence spatiale a contribué au soutien des expériences scientifiques.

La mission STS-78 comprenait également un test d’utilisation d’une procédure permettant à Columbia, par l’intermédiaire de propulseurs appelés RCS (Reaction Control System), de rehausser son altitude orbitale sans secousse pour les charges utiles de la mission. Cette procédure sera utilisée plus tard lors de la mission STS-82, afin d’élever l’altitude du télescope Hubble sans endommager ses panneaux solaires à l’issue de son entretien. Elle est encore utilisée à ce jour, pour stimuler l’orbite de la Station Spatiale Internationale.

Lors de la 171ème orbite, la navette spatiale Columbia reçoit à 11:25 UTC le feu vert pour sa désorbitation. A 12:37 UTC, elle atterrit sans encombre et comme prévu sur la piste 33 du Kennedy Space Center en Floride. La mission est une réussite et devient à ce moment là, la plus longue jamais réalisée.

 

DONNÉES

  • Navette spatiale: Columbia
  • Date de lancement: 20 Juin 1996
  • Heure: 14:49:00 UTC
  • Site: Pas de tir 39B, Kennedy Space Center, FLORIDE
  • Date d’atterrissage: 7 Juillet 1996
  • Heure: 12:36:45 UTC
  • Site: Piste 33, Kennedy Space Center, FLORIDE
  • Durée de la mission: 16 jours, 21 heures, 48 minutes, 30 secondes
  • Orbites: 271
  • Altitude orbitale: 278 kilomètres
  • Inclinaison orbitale: 39 degrés
  • Distance parcourue: 11 000 000 kilomètres
  • Charge utile: LMS Life and Microgravité Spacelab (Mission Spacelab, sciences de la vie et des matériaux)
  • SAMS Space Acceleration Measurement System (Mesure des effets de l’accélération sur les expériences embarquées)
  • OARE Orbital Acceleration Research Experiment (Perturbations de l’environnement en microgravité)
  • BDPU Bubble Drop and Particle Unit. (Physique des fluides, études des bulles de gaz )
  • SAREX-II Shuttle Amateur Radio Experiment-II (Liaisons radioamateurs)
  • Total de la charge utile : 9649 kg

 

ÉQUIPAGE

  • Composante: 1 femme et 6 hommes
  • Commandant: Terence T. Henricks – Etats Unis
  • Pilote: Kevin R. Kregel – Etats Unis
  • Ingénieur de vol: Susan J. Helms – Etats Unis
  • Spécialiste de mission: Richard M. Linnehan – Etats Unis
  • Spécialiste de mission: Charles E. Brady – Etats Unis
  • Spécialiste de charge utile: Jean-Jacques Favier – France
  • Spécialiste de charge utile: Robert Brent Thirsk – Canada