STS-51-L (28/1986) – TDRS-2 (USA)- Perte de l’équipage au décollage

INFORMATIONS

La mission STS-51L est le vingt cinquième lancement du programme américain « Space Shuttle ».
A bord, les sept membres d’équipage doivent déployer le satellite de télécommunication relais TDRS-B, utilisé par la Nasa et par certains organismes gouvernementaux américains. D’autres objectifs sont visés, comme la réalisation d’ observations sur la comète de Halley ou la conduite d’ un certain nombre d’expériences scientifiques.
Pour la première fois l’équipage accueil une astronaute institutrice, il s’agit de Sharon Christa Mc Auliffe choisie par les enseignants américains pour mener un programme pédagogique depuis l’espace.

Après six jours de reports dus principalement, au retard de la mission précédente STS-61C, à des problèmes techniques sur l’écoutille de la navette et à de mauvaises conditions météorologiques, la navette spatiale Challenger s’élance le 28 janvier 1986.
Après plusieurs jours de températures négatives, au sol la température avoisine les zéro degrés.

Immédiatement après le décollage, une fumée noire est perceptible à la base du booster externe droit. Moins d’une minute plus tard, plusieurs bouffées de fumée apparaissent et se transforment en un panache de flamme qui attaque le réservoir principal rempli d’oxygène et d’hydrogène liquide.
Il ne faudra que quelques dixièmes de secondes pour que sous l’effet de la chaleur, les deux carburants hautement inflammables à l’air libre s’échappent du réservoir central, provoquant ainsi son explosion. Sous l’onde de choc, Challenger se disloque en quatorze morceaux. Le cockpit de l’équipage résiste à l’explosion et d’une altitude estimée à 46 000 pieds soit sensiblement quinze kilomètres, l’habitacle chute vers le sol entraînant la disparition des sept membres d’équipages.

L’important rapport d’enquête réalisé sur les causes de l’accident, conduit dans le cadre de la commission Rogers, est remis au président Reagan le 6 juin. Il pointe d’incroyables manquements dans les procédures de contrôle de la Nasa ainsi que chez Norton Thiokol, le constructeur des propulseurs à poudre externes.
L’ensemble des acteurs avaient été avertis de la fragilité des joints toriques d’étanchéité sur les boosters externes en cas de températures négatives et ce, depuis plusieurs missions déjà.

A ce jour, aucune certitude n’a été apportée sur les causes réelles qui engendrèrent la mort des sept membres l’équipage. La force du choc de la cabine heurtant à 300 km/h la surface de l’océan, reste toutefois l’hypothèse la plus retenue.

Le programme de lancement des navettes spatiales américaines connaîtra une interruption de plus de deux ans et demi.
 

DONNÉES

  • Navette spatiale : Challenger
  • Date de lancement: 28 Janvier 1986
  • Heure: 16:38:00 UTC
  • Site: Pas de tir 39B, Kennedy Space Center, FLORIDE
  • Date d’atterrissage prévue: 3 Février 1986
  • Heure prévue: 17:12:00 UTC
  • Site prévu: Kennedy Space Center, FLORIDE
  • Durée prévue de la mission: 6 jours, 0 heures, 34 minutes, 0 secondes.
  • Orbites prévus: 96
  • Altitude orbitale prévue: 411 kilomètres
  • Inclinaison orbitale prévue: 28,5 degrés
  • Distance parcourue: 29 km

 

ÉQUIPAGE

  • Composante: 2 femmes et 5 hommes
  • Commandant: Francis R. Scobee – Etats Unis
  • Pilote: Michael J. Smith – Etats Unis
  • Spécialiste de mission: Judith A. Resnik – Etats Unis
  • Spécialiste de mission: Ellison Onizuka S. – Etats Unis
  • Spécialiste de mission: Ronald E. McNair – Etats Unis
  • Spécialiste de charge utile: Gregory B. Jarvis – Etats Unis
  • Spécialiste de charge utile: Sharon Christa McAuliffe – Etats Unis