STS-83 (04/1997) – MSL-1 – (Module LM1)

INFORMATIONS

Il était prévu de faire décoller la navette spatiale Columbia le 3 Avril 1997. Toutefois, il a été décidé de reporter le lancement d’une journée après qu’une conduite d’eau de refroidissement dans la soute de l’orbiteur ait été déclarée non isolée. Une isolation supplémentaire était nécessaire pour prévenir cette installation du gel éventuel pendant les seize jours en orbite. Chose faite en 24 heures.
Le lancement a lieu le 4 avril à partir du Kennedy Space Center en Floride.

Le principal objectif de la mission STS-83 a été de mener les expériences et les mesures scientifiques du programme MSL-1 (Microgravity Science Laboratory-1), à bord du laboratoire orbital européen SPACELAB. Les deux femmes et cinq hommes d’équipage ont testé les matériels, les installations et les procédures qui seront utilisées sur la Station Spatiale Internationale (ISS) . Les scientifiques de quatre agences spatiales ont élaboré 33 enquêtes scientifiques pour la mission MSL-1. Les représentants de l’Agence Spatiale Européenne (ESA), de l’Agence spatiale allemande (DLR) et la National Space Development Agency du Japon (JAXA) ont rejoint la Nasa et les scientifiques des Etats-Unis dans cette mission de recherche.

Le travail effectué sur MSL-1 doit avoir un impact direct sur la vie sur Terre. Les cristaux de protéines cultivés peuvent aider les scientifiques à mieux comprendre la structure de diverses maladies et les remèdes possibles. Les expériences visant à examiner les processus de combustion permettront d’améliorer la conception des moteurs à combustion, ainsi que les questions de sécurité incendie. Les enquêtes sur les sciences des matériaux aideront les chercheurs à comprendre comment la structure de certains matériaux influe sur les matériaux eux-mêmes. Les résultats intéressent l’électronique des matériaux, la force ou la résistance à la corrosion de certains matériaux et la façon dont les verres ou les alliages révèlent des fragilités.

La mission a été écourtée en raison de préoccupations au sujet de l’une des trois piles à combustible. Les piles à combustible utilisent une réaction de l’hydrogène liquide et de l’oxygène liquide afin de produire de l’électricité et de l’eau potable. Même si une seule pile à combustible produit suffisamment d’électricité pour le déroulement de la mission et pour l’atterrissage, les règles de vol de la navette spatiale exigent que les trois piles soient en bon état de fonctionnement pour assurer la sécurité de l’équipage et pour fournir suffisamment de capacité électrique durant la rentrée et l’atterrissage.
C’est la troisième fois seulement, dans l’histoire du programme de la navette spatiale, qu’une mission s’est terminée prématurément. Les deux autres cas concernaient STS-2 en 1981 et STS-44 en 1991.

Malgré ce retour anticipé, l’équipage a été capable de conduire un certain nombre d’expériences dans le module Spacelab MSL-1. Parmi celles-ci on peut noter les expériences allemandes TEMPUS (Tiegelfreies Elektromagnetisches Prozessieren Unter Schwerelosigkeit) sur la fusion et la solidification des alliages en microgravité par un procédé de lévitation électromagnétique et Liquid Phase Sintering II, toujours sur l’étude de la fusion des matériaux. D’autres mesures ont été effectuées sur la combustion en microgravité notamment avec l’expérience SOFBALL (Structure Of Flame Balls At Low Lewis-number).

Après quatre jours de vol, la navette spatiale Columbia a atterrit sur la piste 15 du Kennedy Space Center en Floride le 8 avril.

La décision de refaire la mission MSL-1 dans son intégralité a été prise par l’équipe de gestion de la mission dans les jours qui ont suivis le retour de Columbia. La reprise de la mission a d’abord été désignée, mission STS-83R (R pour refly), puis rebaptisée STS-94.

 

DONNÉES

  • Navette spatiale: Columbia
  • Date de lancement: 4 Avril 1997
  • Heure: 19:20:32 UTC
  • Site: Pas de tir 39A, Kennedy Space Center, FLORIDE
  • Date d’atterrissage: 8 Avril 1997
  • Heure: 18:33:11 UTC
  • Site: Piste 15, Kennedy Space Center, FLORIDE
  • Durée de la mission: 3 jours, 23 heures, 13 minutes, secondes
  • Orbites: 63
  • Altitude orbitale: 296 kilomètres
  • Inclinaison orbitale: 28,45 degrés
  • Distance parcourue: 2 414 000 kilomètres
  • Charge utile: Spacelab MSL-1 Microgravity Space Laboratory (Sciences des matériaux)
  • CRYOFD Cryogenic Flexible Diode (Technologie de contrôle thermique)
  • OARE Orbital Acceleration Research Experiment (Perturbations de l’environnement en microgravité)
  • SAREX Shuttle Amateur Radio Experiment (Liaisons radioamateurs)
  • MSX Midcourse Space Experiment (Suivi optique DoD )
  • Total de la charge utile : 10 629 kg

 

ÉQUIPAGE

  • Composante: 2 femmes et 5 hommes
  • Commandant: James D. Halsell – Etats Unis
  • Pilote: Susan L. Still – Etats Unis
  • Commandant de la charge utile: Janice E. Voss – Etats Unis
  • Spécialiste de mission: Donald A. Thomas – Etats Unis
  • Spécialiste de mission: Michael L. Gernhardt – Etats Unis
  • Spécialiste de mission: Roger Crouch – Etats Unis
  • Spécialiste de mission: Greg Linteris – Etats Unis