STS-124 (05/2008) – Vol 1J – Module Kibo 2

INFORMATIONS

Le lancement de la navette spatiale Discovery s’effectue à la date prévue le 31 mai. A bord, sept membres d’équipage vont rejoindre la Station Spatiale Internationale pour la mission d’assemblage ISS-1J. L’objectif principal du vol est la livraison à l’ISS du module pressurisé JPM (Japan Experiment Module), faisant parti du laboratoire japonais Kibo. De plus, l’astronaute américain Gregory Chamitoff doit remplacer son compatriote Garrett Riesman, présent à bord de l’avant poste orbital depuis STS-123 en mars dernier.

Dès la mise en orbite, l’équipage commence les opérations d’inspection du bouclier thermique. Toutefois, afin de ne pas gêner la sortie du JPM de la soute de Discovery, la perche d’inspection OBSS (Orbiter Boom Sensor System) est restée fixée à l’ISS lors de la mission précédente. De ce fait, l’inspection est réalisée avec le bras RMS seulement. L’opération sera poursuivie et approfondie lors des opérations communes après l’amarrage. Ce dernier intervient le 2 juin à 18:03 UTC, suivi une heure et demi plus tard par l’ouverture de la dernière écoutille. Tout de suite, les cosmonautes russes Sergei Volkov et Oleg Kononenko et l’astronaute américain Garrett Reisman saluent chaleureusement les nouveaux arrivés. Le coup d’envoi est donné pour neuf jours d’opérations orbitales.

La mission STS-124 doit arrimer à la Station Spatiale Internationale le module pressurisé japonais JPM et son propre bras télémanipulateur RMS. Cet ensemble fait parti du laboratoire scientifique JEM (Japonese Experiment Module) aussi appelé Kibo et initié par l’Agence spatiale japonaise JAXA. Pas moins de trois missions navette sont programmées pour l’assemblage de ce complexe. Le premier module ELM-PS a été livré lors de la précédente mission STS-123 et placé sur un emplacement provisoire, la mission présente livre JEM et la mission STS-127, programmée pour Juillet 2009, se chargera de la dernière section, la plateforme extérieure de stockage de charges utiles JEM-EF (Exposed Facility).

Le 3 juin, lors de la première sortie spatiale assurée par Ronald Garan et Michael Fossum, le bras articulé Canadarm2 de l’ISS piloté depuis l’intérieur de la Station, s’empare des quinze tonnes du module JPM afin de le positionner sur le Node 2 (module Harmony). La connexion entre les deux segments est assurée par un mécanisme automatique. Lors de l’EVA, le transfert de la perche d’inspection OBSS vers Canadarm2 puis vers le bras RMS de la navette est réalisé ainsi qu’une énième intervention sur le joint rotatif SARJ (voir STS-120 et STS-123). La marche spatiale s’achève au bout de 6 heures et 48 minutes à 23:10 UTC précisément.

Le lendemain, à l’intérieur de la Station spatiale, l’astronaute japonais Akihido Hoshide assisté de Karen Nyberg, commence les connexions électriques du nouveau module. Peu de temps après, le Centre spatial Tsukuba au Japon prend le contrôle de son laboratoire. A 21:09 UTC, le module JPM est officiellement « ouvert au public ».

La deuxième EVA débute à 15:04 le 5 juin. Les astronautes Michael Fossum et Ronald Garan commencent par installer deux caméras vidéo sur le module Kibo afin de mieux visualiser les opérations d’installation du bras RMS dédié. Ce dernier est dépouillé ensuite de ses couvertures thermiques. Ensuite les coéquipiers se redirigent vers le JPM afin de préparer la pièce d’amarrage qui doit accueillir le module ELM-PS. Ce dernier avait pris place sur le module Harmony en attendant l’arrivée de son grand frère. Le reste de la sortie spatiale est consacré à la préparation du remplacement d’un réservoir d’azote NTA, au rapatriement d’une caméra vidéo ETVCG (External TV Camera Group) afin de remplacer à bord de l’ISS, son bloc d’alimentation et à l’inspection du joint SARJ bâbord pour vérifier qu’il n’a pas subi les mêmes dégâts que celui de tribord. Au total, l’intervention spatiale a duré 6 heures et 30 minutes.

Le 8 juin, Michael Fossum et Ronald Garan entament la troisième sortie spatiale. Les deux jours précédents ont permis de réaliser via Canadarm2, la connexion définitive du module ELM-PS au laboratoire JPM ainsi que l’activation du bras articulé japonais. Durant l’EVA, l’objectif principal est le stockage de l’ancien réservoir d’azote sur la palette extérieure ESP-3 puis l’installation du nouveau sur le segment de poutre S1. Ceci est réalisé avec l’assistance de l’astronaute Karen Nyberg aux commandes du bras Canadarm2 depuis l’intérieur de la Station. Le restant des 6 heures et 33 minutes d’EVA est consacré à l’inspection du joint rotatif SARJ bâbord, au détachement des couvertures thermiques sur le bras articulé japonais et sur les deux hublots du nouveau module JPM et à la réinstallation de la caméra vidéo démontée lors de l’EVA 2. Il est 20:28 UTC quand les deux astronautes regagnent le sas de décompression Quest.

Le « undocking » est réalisé le 11 juin à 11:42 UTC. Les deux engins spatiaux s’éloignent lentement, la Station Spatiale Internationale continuant sa ronde orbitale et la navette spatiale Discovery s’acheminant vers ses opérations de désorbitation. Désorbitation effectuée comme prévue à 14:10 UTC le 14 juin. Une heure et 5 minutes plus tard, l’orbiteur atterrit sur la piste 15 du Kennedy Space Center en Floride. La mission est terminée.

 

DONNÉES

  • Navette spatiale: Discovery
  • Date de lancement: 31 Mai 2008
  • Heure: 21:02:12 UTC
  • Site: Pas de tir 39A, Kennedy Space Center, FLORIDE
  • Date d’atterrissage: 14 Juin 2008
  • Heure: 15:15:19 UTC
  • Site: Piste 15, Kennedy Space Center, FLORIDE
  • Durée de la mission: 13 jours, 18 heures, 13 minutes, 7 secondes
  • Orbites: 217
  • Insertion orbitale: 226 kilomètres
  • Rendez-vous: 343 kilomètres
  • Inclinaison orbitale: 51,6 degrés
  • Distance parcourue:
  • 9 230 622 kilomètres
  • Charge utile: JPM Kibo Japanese Pressurized Module (Laboratoire japonais pressurisé – 14 800 kg)
  • JEM-RMS Japanese Experiment Module Remote Manipulator System (Bras japonais articulé – 410 kg)

 

ÉQUIPAGE

  • Composante aller: 1 femme et 6 hommes
  • Composante retour: 1 femme et 6 hommes
  • Commandant: Mark E. Kelly – Etats Unis
  • Pilote: Kenneth Ham – Etats Unis
  • Spécialiste de mission: Karen Nyberg – Etats Unis
  • Spécialiste de mission: Ronald Garan – Etats Unis
  • Spécialiste de mission: Michael E. Fossum – Etats Unis
  • Spécialiste de mission: Akihiko Hoshide – Japon
  • ISS Expédition 17 (aller): Gregory Chamitoff – Etats-Unis
  • ISS Expédition 17 (retour): Garrett Reisman – Etats Unis