STS-92 (10/2000) – PMA-3 vers l’ISS – (Palette)

INFORMATIONS

La mission STS-92 a marqué le 100ème vol de la navette spatiale, elle a été dédiée pour la cinquième fois à la Station Spatiale Internationale (ISS).

Le lancement de la navette spatiale Discovery était initialement prévu le 5 octobre mais en raison d’un problème potentiel sur le dispositif commandant la séparation de l’orbiteur et du réservoir externe, les gestionnaires de vol ont reporté le départ de la mission au 10 octobre. Ce jour là, pendant le compte à rebours, une pièce étrangère au décollage a été découverte sur le pad de tir. La fenêtre de lancement ne permettant plus de décollage, il a été décidé de repousser le tir de Discovery au lendemain.
Le 11 octobre, la navette spatiale s’élance comme prévu avec à son bord sept membres d’équipage.

Le but principal de la mission a été d’apporter à l’ISS la structure extérieure Z-1 Truss, les gyroscopes CMG (Control Moment Gyros), le port d’amarrage PMA-3 (Pressurized Matind Adapter-3) et les convertisseurs électriques DDCU (DC to DC Converter Units). Pour l’installation de ce matériel, pas moins de quatre sorties extravéhiculaires (EVA) ont été prévues. Des fournitures et divers matériels doivent aussi être transférés à la Station orbitale.

La navette spatiale Discovery s’est amarrée à la Station Spatiale Internationale au dessus de la Russie, le 13 octobre à 17:45 UTC. En raison d’un problème avec l’antenne Ku bande permettant une approche radar, le « rendez-vous » a été effectué à vue par le commandant Brian Duffy. Un peu plus tard, l’astronaute Michael Lopez-Alegria a ouvert les écoutilles et le transfert des fournitures a pu commencer.

Le 15 octobre à 14:27 UTC, les astronautes Leroy Chiao et William McArthur ont commencé la première EVA de la mission. Lors de cette sortie spatiale, ils sont intervenus pour finaliser l’installation de la poutre Z-1 Truss que l’astronaute japonais Koichi Wakata avait au préalablement fixé sur l’ISS, grâce au bras télémanipulateur RMS.
Z-1 Truss doit servir de support pour l’installation ultérieure de panneaux solaires américains. Il inclut, des composants de distribution d’alimentation, des équipements de communication, des systèmes de contrôle de température, quatre gyroscopes et un système d’assistance pour les EVAs. Durant la sortie, les coéquipiers ont aussi installé et déployé une antenne de forme parabolique. Après 6 heures et 28 minutes de marche spatiale, les astronautes ont réintégré Discovery à 20:55 UTC.

Le 16 octobre à 14:15 UTC, les astronautes Michael Lopez-Alegria et Peter Wisoff ont entamé une EVA de 7 heures et 7 minutes durant laquelle ils ont installé le port d’amarrage PMA-3 au module américain Unity. Ce dernier servira aux futures connexions de la navette à l’ISS. D’autres interventions ont été effectuées notamment sur différentes antennes et câbles de connexion et afin de préparer la structure Z-1 Truss à recevoir ses panneaux solaires.

Le 17 octobre, les astronautes Leroy Chiao et Bill McArthur ont réalisé la troisième EVA de la mission. Ils ont installé les transformateurs électriques DDCU sur la poutre Z-1 Truss et fixé une autre série de câbles électriques et de transfert de données. La sortie spatiale a duré 6 heures et 48 minutes, elle se termine à 21:22 UTC.

La dernière EVA a eu lieu le 18 octobre, elle a débuté à 15:00 UTC et a été réalisée par Michael Lopez-Alegria et Peter Wisoff. Durant les 6 heures et 56 minutes de sortie spatiale, les astronautes ont testé les mécanismes d’accostage qui seront utilisés pour agripper les panneaux solaires lors de la mission STS-97 en novembre et réaliser un exercice de simulation en utilisant les systèmes individuels de propulsion SAFER, expérimentés pour la première fois lors de la mission STS-64 en septembre 1994.

Après la finalisation des opérations de transfert de fournitures à l’ISS et le contrôle des nouveaux éléments extérieurs ajoutés à l’ISS, la navette spatiale Discovery réalise sa séparation de la Station Spatiale Internationale le 20 octobre à 15:08 UTC.

L’atterrissage de Discovery était initialement prévu le 22 octobre mais des vents violents ont été signalés sur la Floride. Malheureusement, la base d’Edwards n’était pas en mesure ce jour là d’accueillir un atterrissage. Le lendemain des conditions météorologiques défavorables sont constatées à la fois au Kennedy Space Center en Floride et sur la base californienne. Au final, la 100ème mission du programme de la navette spatiale américaine prendra fin avec un atterrissage le 24 octobre sur la piste 22 de la base d’Edwards en Californie. La base militaire n’avait plus accueilli de navette depuis la mission STS-76 en 1996.

 

DONNÉES

  • Navette spatiale: Discovery
  • Date de lancement: 11 Octobre 2000
  • Heure: 23:17 UTC
  • Site: Pas de tir 39A, Kennedy Space Center, FLORIDE
  • Date d’atterrissage: 24 Octobre 2000
  • Heure: 20:59 UTC
  • Site: Piste 22, Base de l’USAF d’Edwards, CALIFORNIE
  • Durée de la mission: 12 jours, 21 heures, 40 minutes, 25 secondes
  • Orbites: 202
  • Altitude orbitale: 328 kilomètres
  • Inclinaison orbitale: 51,60 degrés
  • Distance parcourue: 7 886 000 kilomètres
  • Charge utile: Z-1 Truss Z-1 Integrated Truss Segment (Support pour panneaux solaires – 1250 kg)
  • PMA-3 Pressurized Mating Adapter-3 (Port d’amarrage – kg)
  • CMG Control Moment Gyros (Gyroscopes – kg)
  • DDCU DC to DC Converter Units (Convertissseurs électriques – kg)
  • Ku/S-Band (Antenne parabolique – kg)
  • IMAX (Caméra à grand champ d’image – kg)

 

ÉQUIPAGE

  • Composante: 1 femme et 6 hommes
  • Commandant: Brian Duffy – Etats Unis
  • Pilote: Pamela A. Melroy – Etats Unis
  • Spécialiste de mission: Koichi Wakata – Japon
  • Spécialiste de mission: Leroy Chiao – Etats Unis
  • Spécialiste de mission: Peter J. Wisoff – Etats Unis
  • Spécialiste de mission: Michael E. Lopez-Alegria – Etats Unis
  • Spécialiste de mission: William S. McArthur Jr. – Etats Unis